Jeweller of the week – Amira Sliman


Comment en es-tu venue à faire des bijoux ?

J’ai grandi en Tunisie, mon envie de faire des bijoux était déjà présente avant de passer mon Bac. En Tunisie, il n’y a pas de formation de bijoutier à proprement parler, donc j’ai d’abord fait une maitrise en design industriel à l’école des Beaux Arts de Tunis.D’abord, j’ai été à Munich pendant 1 an, j’y étais stagiaire en communication dans une grande entreprise. Têtue, j’en ai profité pour faire des stages de fabrication de bijoux.
Là j’ai compris que c’est exactement le métier que j’avais envie de faire.

– Pourquoi l’Afedap ?

J’ai -sur les conseils d’un bijoutier rencontré à Paris lors d’un séjour « touristique » – présenté un dossier à l’Afedap et rencontré les profs lors de portes ouvertes.
Et me voilà à Paris. C’était en fin 1995.
– Qu’as tu découvert pendant ta formation ?
Le passage à l’école m’a permis de me familiariser avec les techniques, de me confronter à moi même et aussi à la vie Parisienne.
J’ai découvert petit à petit que ce métier demande un investissement total et que c’est un métier de solitaire. J’explique : pour fabriquer des bijoux, du dessin à la réalisation, je me mets dans une sorte de bulle. Je crois que c’est ce que j’aime le plus.
– Quel bijou portes tu ?
Je ne portes que peu de bijoux, j’aime par dessus tout les bagues et les colliers, longs de préférence.

Et aujourd’hui que fais tu ?
Entre 1997 et 2003, je travaille à mi-temps et je présente mes bijoux dans des galeries et aussi sur des ventes de créateurs.En 2003, je m’associe avec Pierre Jouin. Dans la foulée, nait la galerie- atelier Wenge, où je vends mes créations et celles de Pierre ainsi que d’autres créateurs.
 – Peux tu nous parler des bijoux que tu créés ?
Je crée des bijoux qui me ressemblent : les bagues sont massives, les lignes sont sobres, je taille toutes les matières que j’insère : bois exotiques, galalithe ou pierres fines.
La taille des pierres reste un moment magique, les deux dernières pierres que j’ai taillées sont une tourmaline vert bleu et un péridot.
Sinon, je développe aussi depuis 5 une collection plus « extravagante »: des bijoux en argent et plumes, les derniers ont été présentés sur Inhorgenta 2012.Voilà, je me suis crée mon monde entre la galerie et l’atelier. Mes journées sont plus que remplies. Je proposes aussi des cours à l’atelier. Et j’ai régulièrement des stagiaires.
– Quels sont tes projets ?
Projets : plus de salons de vente directe. Une exposition au musée de la nacre en septembre, accueillir de jeunes créateurs à la galerie, mais c’est encore au niveau embryonnaire.
Sinon une petite anecdote : ma dernière cliente pour laquelle j’avais fabriqué une énorme bague en or gris et quartz fumé, m’a envoyé en remerciement un colis avec foie gras maison et bouteille de vin. La vie est belle.

CREATIONS PIERRE JOUIN AMIRA SLIMAN
GALERIE WENGE
9 rue ramey
75018 PARIS
tel/fax :0033(0)142523999
Du mardi au samedi de 12h00 à 20h00
http://www.galeriewenge.com

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :