« Obsolescence programmée » : des bijoux pas si désuets


Pour faire suite aux notions de « cycle – recyclage » abordées cette année par Patricia Lemaire avec ses étudiantes que vous avez déjà découvert dans « une vision plastique du bijou », nous les retrouvons  ici penchées sur l’ « obsolescence programmée ».

Comment, aujourd’hui, réfléchir sur le bijou quand tout autour de nous devient consommé consumé jeté remplacé.

Li-Jung, Marion, Roxane, Isabelle et Ana Carolina ont chacune apporté deux réponses : une légère et une plus profonde.

Elles nous font passer , à travers leurs créations, par toutes sortes d’émotions : on y trouve de la fragilité, de la poésie, de la légèreté, du souvenir, de la mémoire, de l’éphémère

Je vous laisse ici  feuilleter leurs  « désuétude planifiée » qui j’en suis sûr regarde vers l’avenir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :