Franck Dangeul fondateur de la société Laser’in a fait don à l’Afedap d’une machine laser AL030.

La remise officielle a eu lieu pendant les dernières Journées Européennes des Métiers d’Art des 02 et 03 avril dernier

DSC_0261 - copie

Franck Massé directeur de l’Afedap formations bijou et Franck Dangeul fondateur et directeur de la société LASER’IN

La société Laser-In est présente sur le marché mondial dans les secteurs de la Haute Joaillerie, Joaillerie, Bijouterie, l’Horlogerie, Prothèse dentaire, l’Optique et l’Industrie. Distributeur des produits Rofin et Orotig. Laser-In dispose de plus de 20 ans d’expérience dans le domaine du laser. Distributeur des produits Rofin et Orotig. Laser-In dispose de plus de 20 ans d’expérience dans le domaine du laser.

Ce don est la volonté d’un rapprochement avec l’Afedap qui met en valeur l’exploration de la dimension créative des ces outils. C’est le souhait de mettre en avant la cohabitation des techniques traditionnelles et des nouvelles technologies laser.

Depuis 2015, nous avons associé la société LASER’IN aux Journées Européennes des Métiers d’Arts pour des démonstrations et présentations de produits laser.

les  28-29 mars 2015 Franck Dangeul a fait la présentation du laser de table EVO 125 avec OBC et système Wifi et du laser 7002 Performance. Retrouvez les images de la manifestation ici

les 02-03 avril 2016 LASER’IN était à nouveau présent à l’Afedap pour présenter des produits de laser de gravure-découpe et nous remettre officiellement une machine laser de soudure.

LASER’IN reviendra régulièrement sur nos manifestations Afedap dans et hors les murs pour poursuivre la pratique et les recherches autour de ces machines.

Toute l’équipe Afedap et les stagiaires Afedapiens remercient chaleureusement Franck Dangeul et la société LASER’IN pour ce don ô combien précieux.

 

 

 

 

 

Cette galerie contient 37 photos.


Nous avons proposé à nos étudiants pour commencer l’année 2015, deux workshop au choix, qui se sont déroulés du 05 au 09 janvier dernier Emmanuel Lacoste, artiste plasticien et enseignant, dans une approche artistique offre un thème, cette année « ces gestes qui ont marqué l’histoire », et demande aux étudiants de réaliser un objet pour le …

Lire la Suite


L’Afedap au Carrousel des Métiers d’Arts et Créations

Pour la deuxième fois, nous avons eu l’honneur d’être invités sur la biennale du Carrousel des Métiers d’Arts et de Création, au Carrousel du Louvre, qui s’est tenu du 03 au 07 décembre dernier.

L’occasion pour nous de présenter les créations de nos étudiants dans une nouvelle scénographie, et  faire découvrir au grand public comment nous formons les artisans créateurs de demain.

Au final, cinq belles journées de rencontre et de partage sur notre stand.

Nos étudiants ont pris également beaucoup de plaisir à montrer leur travail exposé et leur savoir faire à l’établi.Le stand de l'Afedap formations bijouL'Afedap au Carrousel des Métiers d'Art et Création


Image

A l’occasion des circuits bijoux et en partenariat avec l’Afedap formations bijou, l’Atelier met en lumière le travail de seize créateurs , tous anciens élèves et/ou professeurs, tous « passés par l’Afedap  » à un moment de leur parcours : Brune Boyer, Anne Couteau, Florence Croisier, Marie-Pierre Ginestet, Nathalie Gouliart, Suzanne Otwell-Nègre, Galatée Pestre, Andréa Pineros, Mathilde Quinchez, Amira Sliman, Rachik Soussi, Laurence Verdier, Xiaojia & Jean-Marc Waszack, Claire Wolfstirn, Jana Natier (YNAC).

Nous leur avons demandé de proposer  une sélection de 3 bijoux sur 3 gammes de prix. Nous souhaitons à travers cette exposition que le public découvre que le bijou d’auteur a une dimension accessible.Nous souhaitions montrer que le bijou existe dans une expression multiple, qui peut apporter des réponses allant du classique au singulier, du bijou « rassurant » au bijou « d’avant-garde », du bijou sériel à la pièce unique.
En illustrant l’amplitude de l’expression dans la création de bijoux, nous souhaitons défendre les partis pris de l’enseignement donné à l’Afedap

http://www.circuitsbijoux.com/

http://www.latelier-viaducdesarts.com/fr/Expositions/A-venir/


 Quel est ton métier aujourd’hui? D’où vient le nom de ta marque ?
Je suis bijoutier- joaillier créateur sous le nom de PAULéLOUISE.
J’ai lancé cette marque en sortant de l’AFEDAP Formations Bijou  il y a environ 10 ans avec mon ami et ancien associé. PAULéLOUISE ce sont nos deuxièmes prénoms réunis, une identité mixte et complémentaire.

 Pourquoi le bijou comme moyen d’expression ?
Le bijou n’était pas une finalité pour moi. C’était plus ou moins une suite logique.
Passionnée par les Métiers d’Art, je suis rentrée à l’école Boulle en choisissant le métier de ciseleur. C’est le travail du repoussé, la mise en volume du métal qui m’a attiré. Après 5 ans il a fallut que je fasse un choix entre restauration d’objets et design industriel. Mais je voulais encore découvrir de nouvelles manières d’utiliser ou de travailler le métal. J’ai finalement choisi une ouverture sur la joaillerie qui réunissait technicité et créativité.

 Tu as choisi l’AFEDAP Formation bijou dans ton parcours pourquoi ? Est-ce que l’AFEDAP t’a aidé dans cet apprentissage du processus de création ?
Après avoir fait mon apprentissage dans un atelier de joaillerie quelques années, et passé mon CAP Joaillier,  j’ai découvert l’AFEDAP. A cette période, je savais que je voulais créer mon propre atelier de création de bijoux et travailler en tant qu’indépendante.
Je suis venue visiter l’école aux portes ouvertes et ce fut pour moi comme une évidence. Je découvrais une face cachée du bijou, un monde ou tout est possible : formes, matières… et aussi une histoire du bijou contemporain, avec une dimension internationale.

Cet univers créatif qui caractérise l’AFEDAP m’a tout de suite attirée et confortée dans mon choix de suivre la formation Designer Bijoutier Joaillier pour m’aider à révéler ce que je voulais vraiment exprimer à travers la création de bijoux.
A côté des cours « théoriques » que j’avais choisi -recherche, perspective, gouache, histoire de l’art- qui m’ont apporté les bases techniques, la spécialisation Designer m’a permis de mettre en pratique toutes ces connaissances au travers de sujets imposés, et d’expérimenter, tester librement mes créations à travers différents médiums graphiques mais aussi en volume par la maquette.

Je jongle quotidiennement avec tous ces outils aujourd’hui et mes recherches sont toujours des work in progress .

Quels bijoux crées tu aujourd’hui et pour qui ?Quel est aujourd’hui ton processus de création ?
Aujourd’hui, je travaille essentiellement pour des clients particuliers.
Mon activité principale est la réalisation de bijoux sur mesure.
C’est un  travail passionnant car chaque projet est unique et commence toujours par une rencontre.
Cela peut-être un long processus, toute nouvelle création est un challenge, car chaque personne me raconte l’histoire du bijou qu’elle aimerait porter ou offrir, mon rôle est de le comprendre et de l’interpréter au plus juste. Pour y arriver je propose tout d’abord mes premières idées sous forme de planches de croquis, ensuite vient l’acception de la maquette jusqu’à la fabrication finale.
Je propose également mes collections qui s’étendent sur plusieurs gammes.
Une première gamme que j’appellerais « coup de cœur ».
Elle est le fruit de recherches de montages simples, basés sur des modules assemblés puis réalisés en petites séries.
Ensuite mes collections « basiques » alliances, bagues de fiançailles, que je propose et transforme à volonté toujours dans un souci de personnalisation.
Ce sont la plupart du temps le résultat de recherches formelles graphiques, qui partent d’une idée de composition, d’effet, puis viennent les maquettes, et les prototypes.
C’est sur mes collections thématiques que je me permets le plus de liberté dans les matières, avec des volumes plus ou moins hors normes.
Des pièces plus personnelles avec une plus forte identité.

Quel bijou portes-tu ?
Lorsque j’entame un processus de création c’est comme si j’entrais dans une sorte de fièvre créative, une transe, qui me guide jusqu’au bijou qui me semble idéal.
A ce moment, je me vois le porter et je me dis « j’adore, j’en veux un !».
Mais dès que celui-ci est terminé, je ne peux pas m’empêcher de repartir sur une autre idée qui me semble toujours mieux !
Au bout du compte, j’adore voir mes bijoux portés, mais moi je ne porte que de petits basiques, très discret.
Je ne suis pas du tout la meilleure représentante de mon travail.

Quels sont tes projets aujourd’hui ?
Développer deux collections issues de mes bijoux « Toi et Moi », Fil d’Ariane et Yoyo, lauréats du HRD Awards 2011.

Un conseil à donner à nos étudiants actuels ?
Chaque personne fait sa propre expérience, je n’ai pas vraiment de conseils à donner, juste certains de mes leitmotivs. La recherche du plaisir même dans la difficulté. Absorber, expérimenter, partager. Et entretenir sa singularité.

PauléLouise – Véronique Boujeat – 173, rue du Temple 75003 Paris  – www.paulelouise.com

Bague ciselée, Véronique Boujeat pour PauléLouise

Bague ciselée, Véronique Boujeat pour PauléLouise, Pièce unique : Platine, or jaune ciselé, diamant

Bague unique Véronique Boujeat pour PauléLouise

Bague unique Véronique Boujeat pour PauléLouise. Pièce unique : perle de tahiti baroque, or jaune

Broche Automne, Véronique Boujeat pour PauléLouise

Broche Automne, Véronique Boujeat pour PauléLouise. Argent brossé et nacre

Bague Twins Véronique Boujeat pour PauléLouise

Bague Twins Véronique Boujeat pour PauléLouise. Collection Gondole, l’une est en or jaune, perle des mers du Sud, saphirs jaune. L’autre est en or rose, spessartite, diamants.

HRD Award 2011, YOYO Ring, Véronique Boujeat pour PauléLouise

Pièce unique lauréate du HRD diamonds Award 2011, YOYO Ring, Véronique Boujeat pour PauléLouise. Argent rhodié, silverplatinum, diamants noirs et blancs


Reflet(s) commence dans quelques jours…

Venez y découvrir les savoirs faire de la bijouterie joaillerie autour des différentes animations proposées. Pour les plus petits : des ateliers tels que « Dessine moi un bijou », « Ma parure extraordinaire » , « Bijou papier » animés par les étudiants et professeurs de l’Afedap Formations Bijou les familiariseront avec la création de bijou par des gestes simples et des matériaux faciles à trouver.

 

http://www.bijoux-reflets.com/reflets-et-vous.php


Collier Céramique et Crochet de Laurence Verdier

Collier Céramique et Crochet de Laurence Verdier

Nous sommes heureux de vous annoncer notre participation au « Circuits bijou » dans l’exposition :

« Un bijou pour un autre » à l’espace l’Atelier, d’Atelier d’Art de France, du 03 septembre 2013 au 25 octobre 2013
Au programme une exposition de bijoux par une sélection de créateurs en lien avec l’Afedap Formation Bijou comme Xiaojia et Jean-Marc Waszack, Laurence Verdier et d’autres que vous découvrirez dans un  prochain article mais aussi des rencontres, des conférences, des ateliers pour permettre au grand public de s’immerger dans le processus créatifs.

Le thème du lien et de la transmission est à l’honneur pendant ces deux mois d’exposition.

http://www.latelier-viaducdesarts.com/fr/Expositions/A-venir/

plus d’informations sur le circuit bijou  ici : http://www.ateliersdart.com/circuits-bijoux,5,163.htm

le travail de Laurence Verdier c’est par ici : http://www.laurenceverdier.fr/

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 854 autres abonnés